Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 10:27

 

Art de la table 1/2

 Vous  l’attendiez tous avec impatience, voici la suite du petit guide de bienséance. Aujourd’hui nous nous concentrerons sur l’art de la table. Qui ne s’est jamais demandé comment mettre les couverts ou dans quel ordre les utiliser ? Voici enfin toutes les réponses aux questions que vous vous posez !

Prévenir les invités

Si vous envisagez de recevoir du monde à dîner, sachez que la bienséance vous demande de prévenir vos invités au moins une semaine à l’avance, ceci afin de leur permettre de prendre les dispositions nécessaires. Vous devez prendre garde dans la mesure du possible lors de l’invitation à ne pas convier des personnes qui se détestent : un repas doit être un moment plaisant pour chacun de vos invités.

Dresser la table

La disposition des couverts sur une table est un art à part entière.

Tout d’abord, sachez qu’il n’est pas obligatoire de placer une assiette sur la table avant le début du repas. Si vous le faites, il s’agira d’une assiette décorative qui sera enlevée puis remplacée par l’assiette utilisée lors du repas. Si vous ne mettez pas d’assiette de décoration, placez la serviette entre les couverts.

Les fourchettes se mettent à gauche et les couteaux à droite de l’emplacement de l’assiette. Les couverts sont présentés dans l’ordre où l’on va les utiliser de l’extérieur vers l’intérieur : les couverts pour l’entrée à l’extérieur,  ceux pour le plat à l’intérieur. Si il y a des plats avec un seul couvert nécessaire (un potage par exemple qui doit être mangé avec une cuillère), ce dernier se met à droite de l’assiette, sauf si c’est une fourchette, auquel cas elle sera à gauche.

De préférence, ne mettez pas les couverts pour le dessert dès le début du repas, si vous y tenez vraiment (c’est vrai que c’est plus pratique) placez les au dessus de l’assiette le manche à droite pour la cuillère, à gauche pour la fourchette.

En France, les pointes de la fourchette sont dirigées vers le bas et la lame du couteau est dirigée vers l’assiette. Un moyen mnémotechnique simple pour le retenir est de penser qu’on ne veut surtout pas que les invités se blessent en appuyant sur les dents de la fourchette ou en frôlant la lame du couteau. A noter : les anglais placent les dents de la fourchette vers le haut…

Il reste le problème des verres ! Là aussi c’est relativement simple. Les verres doivent être de taille décroissante de la gauche vers la droite. Si le verre à eau est un verre à pied, nous trouverons de gauche à droite : le verre à eau, celui pour le vin rouge et enfin celui pour le vin blanc. Si le verre à eau est un verre plat, il devra être à droite pour respecter l’alignement.

b1

Récapitulatif en image.

Plan de table

Une fois la liste des invités connue, vous devez prévoir un plan de table. En effet, il n’est rien de plus gênant que de ne pas savoir où l’on va s’assoir et on observe souvent des hésitations à ce moment si aucun plan de table n’est prévu.

  • Sans rentrer dans des considérations très pointues, certaines règles de bases sont bonnes à connaitre (et à appliquer !) :
  • Essayer d’alterner hommes et femmes.
  • Les invités d’honneur (ceux en l’honneur de qui est organisé le repas, les personnes avec un statut élevé, …) doivent être au centre.
  • Les fiancés ou couples mariés depuis moins d’un an ne doivent pas être séparés. Au delà, considérons que les couples plus vieux se sont déjà tout dit et qu’ils peuvent être séparés !
  • Vous devez tenir compte des particularités de chacun : si une personne a du mal à plier une jambe, mettez-la en bout de table pour qu’elle puisse l’étendre, si une personne a des problèmes d’audition, placez-la vers le centre …

 

Pour aider vos invités à trouver leur place, vous pouvez indiquer leur nom à côté des assiettes ou plus simplement leur désigner à l’oral la place qui leur a été affectée au moment de s’assoir à table.

A quelle heure arriver ?

Contrairement à une idée qui semblerait logique, il ne vaut mieux pas arriver pile à l’heure. Un retard de 10 minutes est l’idéal : il permet aux hôtes de fignoler les derniers détails sans les faire attendre trop longtemps. Un retard de plus de 20 minutes n’est pas correct. Si votre retard dépasse ces 20 minutes, vous devez prévenir les personnes qui vous reçoivent et leurs demander de commencer sans vous.

Si c’est vous qui recevez, attendez les retardataires 20 minutes au maximum, puis commencez le repas, les invités ponctuels ne devant pas souffrir du retard d’autres personnes.

Les cadeaux

Si vous êtes invité, n’arrivez pas les mains vides, ce serait très malpoli. Vous pouvez amener ce que vous voulez mais les fleurs sont déconseillées le jour même, surtout s’il y a beaucoup d’invités : en effet, si plusieurs personnes amènent des bouquets, la maitresse de maison serait débordée de travail pour trouver des vases et préparer les bouquets. Préférez des chocolats ou une bouteille de vin. Vous pouvez aussi offrir un objet. Si vous tenez absolument à offrir des fleurs, faites les parvenir la veille de l’événement : la maitresse de maison aura tout le temps de les disposer dans un vase et de l’installer dans la pièce de réception pour le lendemain.

Si vous recevez, sachez que les fleurs offertes doivent être mises dans un vase posé à l’endroit de la réception. Pareil si le cadeau est un objet décoratif. Si ce sont des douceurs sucrées, vous devrez les proposer à la fin du repas avec le café. Le vin, sauf mention contraire, devra être ouvert pendant le repas.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> Merci pour ce billet ! Maintenant je pourrais justifier mes retards :)<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Seulement ceux de moins de 20min ! Ceux d'une durée plus conséquente restent inexcusables.<br /> <br /> <br />
C
<br /> Merci pour toutes ses infos intéressantes ! Et pour ceux qui ne connaissent pas encore, le site http://www.placeyourguests.com vous aide à concevoir votre plan de table, très pratique !!<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Merci pour votre commentaire. Le site que vous mentionnez a l'air intéressant, malheureusement les fonctionnalités intéressantes sont payantes ...<br /> <br /> <br />
J
<br /> Au contraire, il est tout à fait convenable d'arriver les mains vides. Ce qui est dit ici à propos des fleurs est exact. On peut ajouter que le vin pourrait gêner l'hôte, qui doit avoir prévu déjà<br /> des vins assortis au repas. Quant aux objets ou autres cadeaux, ils sont à réserver aux intimes. Reste les chocolats, cela ne peut pas faire de tort... mais ce n'est en aucun cas indispensable.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Merci pour votre commentaire. Par contre je suis septique quant au fait que ne pas amener de présent soit correct... Auriez-vous des sources mentionnant ce fait ? <br /> <br /> <br /> Par ailleurs, vous avez raison de souligner qu'amener du vin peut gêner l'hôte. Pour ma part, étant entouré par des amateurs de vin, il m'arrive d'en amener une (bonne) bouteille. Dans ce cas,<br /> j'essaie d'une part d'amener un vin qui se marie avec le plat (si je le connais à l'avance) et je précise d'autre part à mes hôtes qu'il ne doit pas nécessairement être bu lors de la soirée ; il<br /> est en outre souvent conseillé de laisser se reposer un vin quelques jours avant de l'ouvrir.<br /> <br /> <br /> <br />
H
<br /> Merci de nous faire decouvrir tout ca ... Il y avait des choses que je connaissais deja, mais pas mal que je ne savais pas<br /> <br /> <br />
Répondre