Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 08:25

Voici une nouvelle série d’articles sur Advam. Ceux-ci ne traiteront pas des sujets habituellement vus ici mais restent dans la thématique de l’homme élégant. En effet un homme ne peut se prétendre élégant si ses manières ne sont pas à l’égal de son impeccable apparence.

Or, il faut l’admettre, de nombreux hommes sont perdus avec les codes de la bienséance. Pire, ils appliquent des règles sans en connaitre la raison d’être. Advam se propose donc d’y remédier en vous faisant découvrir régulièrement quelques règles basiques de savoir vivre.

Tenir la porte

Ah, cette fameuse porte. Tout le monde sait que l’homme doit tenir la porte à sa charmante compagne, mais doit-il la laisser passer en premier ? Et bien pas tout le temps. En effet, comme de nombreuses règles de galanterie qui placent l’homme en protecteur de la femme, celles entourant l’ouverture de porte datent d’une époque plus risquée où l’on pouvait faire de fâcheuses rencontres dans les endroits publics. Ainsi l’homme se devait d’entrer en premier dans les bars et restaurants pour vérifier que la dame puisse rentrer sans soucis.

Cependant notre époque est moins risquée et la règle qui doit prévaloir est que la femme ne doit jamais ouvrir elle-même la porte. Ainsi, si la porte est battante (elle peut se tirer ou se pousser) respectez la règle classique : entrez en premier dans les bars et restaurants, en deuxième ailleurs mais tenez toujours la porte à la fille qui vous accompagne. Si la porte se pousse seulement, entrez en premier et tenez la porte. Enfin, si la porte se tire, laissez entrer la fille en premier, même si c’est un restaurant, inutile de tenter des acrobaties pour entrer en premier ET tenir la porte en arrière pour laisser passer madame …  Gageons qu’elle ne vous en voudra pas trop.

L’escalier

Peu de prétendus gentlemen le savent, mais l’ordre homme/femme ne doit rien au hasard dans un escalier. En effet, l’homme doit toujours précédé la femme dans un escalier. D’une part pour que la femme puise se rattraper à lui (on se rattrape plus facilement à quelqu’un qui est devant nous) et d’autre part lors de la montée pour que l’homme ne puisse pas être tenté de regarder les jambes de la dame devant lui. Cette dernière justification date de l’époque où les dames portaient exclusivement des robes qu’elles devaient soulever dans les escaliers pour ne pas tomber, révélant leurs jambes au passage.

Ce sera tout pour aujourd’hui mais la suite arrive très vite sur Advam !

Partager cet article
Repost0

commentaires