Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 09:02

Depuis que les écolos existent, ils s’acharnent sur les automobiles, et de façon particulièrement virulente sur les modèles sportifs.

Or, force est de constater que l’automobile de sport et de luxe reste le laboratoire le plus performant et le plus efficace pour développer les technologies qui seront adoptées sur les modèles grand public. Comme la mode est à l’écologie et au développement durable, les constructeurs surfent sur la vague et proposent des modèles qui font attention à leur consommation. Advam se penche sur quelques technologies intéressantes :

L’extinction de cylindres

Il parait évident qu’une voiture ayant un moteur 12 cylindres de 4L de cylindré consommera plus qu’une citadine ayant un 4 cylindres 1L6… L’idéale pour une sportive serait d’avoir tous ses cylindres actifs lorsque des performances maximales sont souhaitées et seulement quelque uns lors des déplacements urbains ou lors des cruising à faible allure.

Les ingénieurs ont développé une solution fort simple sur le papier mais complexe à réaliser :la possibilité d’ « éteindre » des cylindres lorsque l’on ne sollicite pas à fond le moteur. Cette technologie s’est retrouvée sur de nombreux concept car (dont la Cadillac Sixteen avec 16 cylindres dont on peut choisir de n’avoir seulement que 4 ou 8 cylindres en fonctionnement) mais aussi sur quelques modèles de série dont les Honda accord V6 2010 et Magnum RT (V8).

Cette technologie a peu de chance de se voir adapter dans des modèles plus populaires car ces derniers sont la plupart du temps faiblement motorisés (3 ou 4 cylindres) et l’extinction de cylindres diminuerait les capacités motrices de la voiture de façon beaucoup trop importante.

b1

Le gros break RT V8 à gauche surveille sa consommation, tout comme l'impressionnant concept car Cadillac sixteen.

Les modèles Hybrides

Tous le monde connait les modèles Hybrides et notamment leur porte-drapeau : la Toyota Prius. Un moteur hybride utilise deux formes d’énergies, la plupart du temps thermique et électrique. L’inconvénient est d’avoir souvent deux moteurs : un thermiques ET un électrique ce qui augmente le poids et donc diminue les performances.

La technologie hybride est bien adaptée aux citadines ou aux berlines moyen de gamme mais on en trouve peu chez les sportives actuelles. La donne est en train de changer et les constructeurs présentent de plus en plus de concept car alléchants : Porsche 918, Jaguar C-X75...

b2

La Prius à gauche, pas franchement glamour mais hyper connue et la Jaguar C-X75, un des tout derniers concept car hybrides présentés.

Le Kers (récupération d’énergie au freinage)…

La course à la performance pousse les constructeurs de supersportives à augmenter de façon exponentielle la puissance des voitures qu’ils produisent. Or souvent augmentation de puissance rime avec prise de poids (moteurs plus gros, rigidité supérieure nécessaire …). Les constructeurs se tournent donc vers d’autres moyens d’augmenter les performances, notamment en récupérant l’énergie cinétique lors des freinages. Cette technologie peut être utilisée pour apporter un surplus de puissance lors des accélérations (ce qui correspond au système Kers utilisé en Formule 1 ou sur certaines Porsche 911 de courses) mais aussi pour aider les voitures de faibles puissance à (re)démarrer (le démarrage est la phase la plus énergivore lors de la conduite). Cette dernière utilisation de la récupération d’énergie est déjà utilisée sur certaines voitures grand public (technologie Start & go par exemple, Porsche Panamera ...).

b3

Cette C3 vous semble classique ? Et pourtant elle dispose du système PSA Stop and Start de récupération d'énergie qui lui fait économiser 10 à 15% de consommation d'essence (selon Citroën). A droite, la 911 GT3 de course, avec système Kers.

Les voitures électriques

Evidemment, qui dit voitures « vertes » dit voitures électriques. Bien que les nombreuses problématiques liées à une hypothétique généralisation de ces voitures soient loin d’être résolues (durée de vie et recyclage des batteries, système de recharge rapide à la place des stations service…) force est de reconnaitre que c’est aujourd’hui la solution la plus connue du grand public. C'est également le premier système "vert" inventé puisque les voitures électriques étaient courantes dans les rues au début du XXème siècle. D'ailleurs la première voiture au monde à dépasser les 100 km/h était une voiture électrique : la Jamais Contente en 1899 !

Il existe certaines sportives toutes électriques, mais le coût des batteries réservent ces voitures aux plus fortunés des éco-citoyens. Citons la Venturi Fetish, l’une des toutes premières sportive électrique ou encore la Tesla roadster qui a « démocratiser » cette technologie (il faut compter environ 100.000€ quand même).

b4

La première sportive électrique de l'ère moderne, la Venturi Fetish à gauche. A droite : la fameuse Tesla.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> La "Jamais Contente" détient toujours le record du monde de vitesse à ce jour avec une vitesse maximale de 515 km/H.<br /> Mais ce n'est plus le modèle de Camille Jenatsy de 1899, le nom a été repris par Venturi pour réaliser un bolide tout électrique de 800 chevaux.<br /> Comme quoi, l'éléctrique aura toujours un peu d'avance et beaucoup d'avenir.<br /> <br /> <br />
Répondre