Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 02:15

 

Nombreuses sont les personnes qui affirment être passées maîtres dans l’art de l’élégance masculine. Outre le côté péremptoire d’une telle phrase qui laisse présager une véracité toute relative de cette affirmation, il existe une façon très simple de juger ces personnes : il suffit de leur demander où elles achètent leur mi-bas. Si vous obtenez pour toute réponse un haussement de sourcil suivez d’un « Un mi-bas ? Mais c’est un truc de fille ! » vous pouvez être certains que l’individu en question n’est en rien un élégant averti mais plutôt un amateur débutant…

b2

Un mi-bas Gammarelli, la marque choisie par le Pape himself

Je ne sais pas si c’est le fait que la chaussette soit en grande partie cachée et à l’opposé de la tête qui fait que si peu de monde s’y intéresse mais il est tout simplement dépitant de regarder le rayon chaussettes d’une grande surface ou d’un magasin de vêtements : les quelques morceaux de tissus qu’on y trouve s’ornent, si l’on peut dire, de motifs colorés généralement ridicules et souvent le mieux que l’on puisse trouver est une paire de chaussettes foncées, rarement avec moins de 30% de matières synthétiques, montant avec peine à la moitié du mollet. Ce genre de chaussettes a une tendance irrévocable à s’avachir et à glisser le long du dit mollet pour finir en accordéon autour de la cheville. Or les vrais élégants le savent, vos jambes ne doivent jamais se dévoiler aux yeux d’autrui, même lorsque vous êtes assis ; les pantalons ne devant pas être trop long pour éviter ces multiples plis disgracieux qu’ils occasionneraient, le problème est réel avec les chaussettes classiques décriées ci-dessus. La solution consiste donc à adopter ces fameux mi-bas qui laissent l’amateur débutant pantois : il s’agit ni plus ni moins que de chaussettes hautes, montant jusqu’en haut du mollet, sous le genou, là où la jambe se rétrécie ; la chaussette haute ne glisse plus et reste en place toute la journée apportant une agréable sensation de confort. De plus, cet accessoire étant réservé aux plus connaisseurs, la plupart des modèles sont disponibles en pointure précise (et non pas cette plage de 4 ou 6 pointures que se permettent les chaussettes composées majoritairement d’élasthanne ou autre matière synthétique) et généralement en 100% fil d’écosse ou laine.

b1

Plusieurs mi-bas Bresciani

Les marques proposant des mi-bas de bonne qualité sont assez nombreuses, citons Gallo, Viccel, Falke, Figaret, Gammarelli, Bresciani… Il vous en coutera une vingtaine d’euros par paire. Quelques marques proposent des mi-bas moins chers notamment Monoprix qui propose des mi-bas noirs ou gris pour dix euros la paire. Rappelons pour finir que les chaussettes et mi-bas doivent normalement reprendre la couleur des chaussures ou du pantalon, au choix ; les élégants avertis pourront quant à eux tenter des couleurs plus originales qui égaieront alors les tenues avec bonheur.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Waou... Je n'aurais jamais imaginé l'existence de pareilles "chaussettes". Merci de me faire découvrir cela !
Répondre
A
<br /> <br /> C'est le leit motif d'Advam : faire découvrir que l'élégance se cache parfois dans des détails mais que ces détails ne coûtent pas tous une fortune !<br /> <br /> <br /> <br />