Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 08:03

Peut-être êtes-vous du genre à établir des listes de caractéristiques nécessaires lorsque vous choisissez une voiture ? Un coffre d'au moins 500dm3, minimum 40cm pour les jambes des passagers à l’arrière, EBS et ABS obligatoires et bien sur, climatisation automatique. Les amateurs de low flyers ne pensent pas tout à fait de la même manière, ils font plutôt des listes de ce qu'il ne faut pas dans une voiture : pas de clim', pas de capote sophistiquée, surtout pas d « aides » à la conduite, pas trop de poids ... Vous l'avez compris, les low flyers sont des voitures particulières. En fait, le terme de low flyer vient de l'architecture de la voiture : à l'origine ce sont des voitures très basses, très légères : on "vole bas" ! D’ailleurs, l’un des critères retenus par les puristes pour qu’une voiture rentre dans la catégorie des low flyers c’est que l’on puisse toucher la route de la main en se penchant sur le côté ! Regardez les photos de Seven, c’est possible !

La Lotus Seven est la première low flyer populaire et aujourd'hui encore les amateurs la considèrent comme l'archétype du genre. Son concepteur, le génial Colin Chapman, avait une philosophie qui a donné l'une des définitions des low flyers : "Light is right". Car il ne suffit pas d'être basse pour appartenir à la catégorie, il faut aussi être légère. La Seven répond parfaitement aux critères puisqu'elle les versions modernes affichent environ 600kg sur la balance.

b1

Voici la première version des Lotus Seven, produite de 1957 à 1972. Lotus produira plusieurs versions (4) jusqu’en 1972

Mais depuis l'apparition de la Seven, nombreuses ont été les prétendantes pour détrôner la reine Lotus dans le cœur des amateurs. A commencer par Caterham qui a récupérer les licences d'exploitation de la Seven lorsque Lotus a cessé de la produire. Depuis, la Cat' comme on la surnomme s'est modernisée pour mieux coller aux exigences de ses pilotes et des législations actuelles sans jamais renier son héritage. Au point que les gens qui découvrent pour la première fois une Seven moderne croient retourner dans le passé : habitacle spartiate offert aux éléments extérieurs presque sans protection, capote archaïque impossible à manipuler en moins de cinq minutes, coffre minuscule ... Bref, pourquoi acheter pareil mauto (contraction de moto et auto, tant la voiture semble unir les défauts de la première aux 4 roues de la seconde) ? Pour le plaisir ! Car le poids minime des low flyers leur autorise des performances (accélérations et tenue de route) phénoménales. Et vous n'êtes même pas obligés de rouler vite pour avoir la banane : l'exposition aux éléments extérieurs et la position très basse décuplent les sensations. Cerise sur le gâteau, le poids restreint permet d'utiliser des moteurs aux puissances raisonnables et relativement peu gourmands. Ainsi vous aurez des sensations incroyables tout en respectant les limitations de vitesses et en ne consommant pas beaucoup plus d'essence qu'avec la petite citadine de monsieur tout le monde, le rêve !

b2

Caterham Seven moderne des années 2000. Caterham était un des garages qui vendait le plus de Lotus Seven. Lorsque Lotus a stoppé la production de cette voiture géniale, Caterham a racheté les droits.

b3

Plusieurs marques se sont inspirées de la seven pour créer des sportives légères et performantes. Parmis les plus connues, Donkervoort se distingue par une qualité de finition élevée … comme les prix malheureusement !

b4

Une quantité importante de petites marques commercialisent des « répliques » de seven. Westfield est l’une des plus célèbres.

b5

Par extension, les voitures de sport qui font du poids leur ennemi n°1 sont souvent apparentées aux low flyers : Lotus Elise, Opel Speedster, Renault spider (en photo), …

b6

Les sportives légères ont encore de beaux jours devant elles, en témoigne l’Alfa 4C, toute de carbone vétue et révélée récemment à Genève : 850 kg et 4 cylindres de 200ch perpétuent la tradition du Light is right !

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> Génial, j'adore les Seven ! Je trouve qu'elles n'ont pas vieillies. De plus, avec le regain d'intérêt pour l'écologie, je pense que ces voitures de sprot légères vont avoir de plus en plus de<br /> succès.<br /> <br /> <br />
Répondre