Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 08:47

Souvent une voiture évolue au long de sa carrière. Ainsi chacun connait les mutations de la Renault Clio, apparue au catalogue du constructeur français en 1990 et toujours vendue aujourd’hui dans sa 3ème version, et bientôt 4ème en 2012 !

Ainsi un même nom peut rester plusieurs années dans le catalogue d’un constructeur automobile. Il est possible également de voir une appellation revenir après plusieurs années sans servir. Si c’est relativement rare chez les constructeurs généralistes, c’est courant chez les constructeurs de modèles de niche. En effet, les constructeurs jouent sur un effet nostalgie beaucoup plus fort pour les voitures de « prestige » que pour les voitures populaires.

Au dernier salon de l’automobile de Paris, Lotus a fait particulièrement fort en présentant pas moins de 4 voitures avec des noms déjà utilisés : l’Elise, L’Esprit, l’Elite et l’Elan. Intéressons nous à cette dernière. En effet elle ne possède pas une, mais deux ancêtres éponymes, toutes deux ayant fait preuve d’avancées technologiques intéressantes.

La Première Lotus Elan 1962-73

Le premier cabriolet Elan est né en 1962. Elle remplace alors l’Elite, sportive particulièrement audacieuse puisque son châssis et sa carrosserie sont en matériaux composites. L’Elan revient à des solutions plus classiques pour son châssis mais garde une carrosserie en plastique. Le poids est donc très contenu ce qui confère à l’Elan un comportement remarquable alors que les performances sont redoutables grâce au moteur de 100ch largement suffisant pour emmener la belle à près de 200 km/h !

b1

Plusieurs déclinaisons verront le jour au cours de sa carrière, le coupé apparait en 1965 et les motorisations  sont régulièrement musclées. Une version à 4 places (Lotus Elan +2) verra le jour en 1967. Toutes versions confondues, environ 14.000 exemplaires seront produits !

b2

A gauche, une des premières versions de l'Elan. A doirte, une version +2 à l'esprit plus grand tourisme.


Lotus Elan M100 1990-92

La seconde Lotus Elan date du début des années 90 (1990-1992). Comme son ainée c’est une petite décapotable au comportement irréprochable bien que cette lotus soit … une traction ! Et oui, c’est la première (et la seule !) Lotus avec les roues motrices placées à l’avant. Cela s’explique par le recours à des éléments de grande série (moteur, boite de vitesse) trop couteux à adapter à une transmission aux roues arrières. De plus, les études de marchés ont montré que les clients cibles avaient souvent appris à conduire sur de petites GTI s’habituant aux tractions, réputées moins piégeuses que les propulsions.

Prévue initialement pour être produite en grands volumes, elle n’atteindra jamais les objectifs commerciaux et c’est l’Elise qui se chargera de faire renouer Lotus avec le succès.

b3

 

La future lotus Elan 2013- ??

Et voici donc la troisième du nom, présentée au salon de Paris en 2010 elle doit apparaitre sur nos routes en 2013. Plus lourde et plus puissante que ce à quoi Lotus nous à habitué (1300kg, 450ch), cette nouvelle Elan vise entre autre les Porsche 911 et Nissan GTR. Les performances annoncées le lui autorisent (0 à 100km/h en 3,5s, 310km/h…) tout comme son prix : environ 85.000€.

b4

Les lignes de ce bolide rappellent légèrement ceux de la M100, notamment au niveau des ailes arrières, mais s’adaptent parfaitement à la ligne des nouvelles Lotus.

Rendez-vous en 2013 pour savoir si cette nouvelle Elan fait honneur à ces ancêtres.

Partager cet article
Repost0

commentaires