Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 06:50

Le mouvement perpétuel est un des grands phantasmes des ingénieurs. En horlogerie, cette quête d’absolu accoucha entre autre des fabuleuses pendules Atmos de Jaeger Lecoultre dont nous vous reparlerons très bientôt. Malheureusement, le mouvement de l’Atmos est pour le moment inadaptable sur les montres. Les amateurs doivent donc se contenter de montres aux réserves de marche limitées…

La réserve de marche d’une montre (temps après lequel elle s’arrête) atteint généralement 42h, voire 46h. Or cette durée est souvent insuffisante si le porteur cède à une infidélité horlogère durant un weekend. Les manufactures ont donc rivalisé d’ingéniosité pour améliorer la réserve de marche de leurs modèles ; nous verront qu’une réserve de marche de plus de 72h peut s’envisager comme une complication de haute horlogerie.

1

A Lange & Söhne 31, comme son nom l’indique, 31 jours de réserve de marche !

Une montre mécanique fonctionne grâce à un ressort qui se détend progressivement et que l’on remonte manuellement ou via un balancier. Pour gagner en autonomie il existe deux pistes à étudier : rendre la montre moins énergivore ou augmenter la durée de fonctionnement du ressort.

Pour qu’une montre consomme moins d’énergie il faut réduire drastiquement les frottements, donc améliorer l’échappement qui concentre entre la moitié et les trois quarts des pertes par friction. Audemars Piguet ou Ulysse Nardin en sont spécialistes. L’utilisation du silicium ou de roulements à billes permet d’améliorer également les performances. Le principal point noir est financier : les échappements sus-cités sont inabordables et les matériaux perfectionnés augmentent également sensiblement la facture finale…

dsc07829

Parmi mes coups de cœur, citons l’Eterna Madison Three Hands avec un barillet sur roulement à billes.

L’autre piste pour améliorer la réserve de marche est de jouer sur la rigidité ou la longueur du ressort : en se détendant plus lentement ou plus longuement, on augmente d’autant l’autonomie. En revanche, un problème apparait rapidement : la gestion du couple. En effet, un ressort aura tendance à se détendre plus vite au début et plus lentement à la fin. Du coup, la montre avance lorsque le ressort est encore très tendu et au contraire retarde quand le ressort est presque complètement détendu. Les manufactures horlogères ont donc du développer des parades. Parfois, sur des réserves de marches conséquentes de plusieurs jours, les ingénieurs bloquent le premier et le dernier jour pour éviter ces zones trop imprécises. Certaines marques ont développé des échappements très complexes pour canaliser et égaliser la force du ressort, on parle d’échappement à force constante. L’utilisation d’une transmission utilisant une fusée, pièce conique permettant de régulariser le couple du ressort est également possible.

22630

La Millenary d’Audemars Piguet dispose d’une réserve de 9 jours, ramenée à 7 jours pour éviter les premier et dernier jours, trop imprécis.

Ces derniers mécanismes sont extrêmement couteux, aussi certaines marques ont recours à un mécanisme plus « simple » : utiliser plusieurs barillets (contenant chacun un ressort) ! Il s’agit alors de concevoir un mécanisme autorisant une répartition égale entre les différents barillets.

Au final on se rend bien compte que proposer une réserve de marche égale ou supérieure à trois jours s’apparente bel et bien à la plus haute horlogerie et est au moins aussi désirable que bien des complications aujourd’hui surestimées…

 

4

La Reverso Grande Reserve (c’est son nom !) offre 8 jours de réserve de marche. Ici une version avec indication sautante de la RdM ou comment combiner deux complications de haute horlogerie.

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Bonjour,<br /> J'apprécie également les "RdM". Il y a un débat courant parmi les aficionados des tocantes : faut-il une "rdm" avec une montre manuelle ? et une automatique ? Quel est voatr avis sur la question ?
Répondre
A
<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> Compte tenu de "l'utilité" d'une montre mécanique à l'heure de l'horloge atomique je me garderai bien de recommander ou non certaines complications...<br /> <br /> <br /> Mon avis personnel : une montre mécanique ayant une faible réserve de marche (max 48h) nécessitant donc un remontage quotidien n'a pas "besoin" d'une Rdm. Les autres montres peuvent justifier une<br /> RdM.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />