Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 09:07

b1

La marque Givenchy fait régulièrement parler d’elle dans le domaine de la mode masculine en présentant des collections intéressantes matinées d’insolence (les fameux accessoires à la connotation sado-maso des dernières collections). Cependant, malgré le battage médiatique, peu de jeunes adeptes de mode connaissent qui est à l’origine de cette maison de couture.

Hubert de Givenchy est né en 1927. Il s’essaiera à différents métiers avant de se consacrer à la mode, passant de clerc de notaire à photographe. A la fin de la seconde guerre mondiale il raccroche son appareil photo pour se consacrer à sa passion : la mode. Hubert de Givenchy travaillera avec de nombreux créateurs (Robert Piguet, Lucien Lelong et Elsa Schiaparelli) avant de présenter ses premières pièces en 1952.  Sa première collection de prêt à porter verra l’apparition des « separates ». Ce sont des ensembles féminins dépareillés qui dénotent dans l’univers alors très strict de la mode féminine, composée essentiellement de tailleurs assortis.

b2

Hubert de Givenchy et Audrey Hepburn.

Très vite Givenchy compte de nombreuses personnalités dans ses admirateurs : La princesse Grace de Monaco et Jackie Kennedy, entre autres, sont de ferventes clientes. Sa rencontre en 1953 avec Audrey Hepburn marquera un tournant important dans la carrière du couturier. Hubert de Givenchy l’habillera pour une dizaine de films et une amitié indéfectible les liera jusqu’à la mort de l’actrice. Elle fut l’égérie du créateur et l’une de ses deux plus importantes rencontres, avec celle de Balanciaga, dixit le couturier. En effet, Hubert de Givenchy a toujours admiré Cristobal Balenciaga dont la pureté des créations l’inspire. Les deux couturiers se rencontreront et deviendront amis.

Mais Givenchy ce sont aussi des parfums, et ce depuis 1957. C’est dans un appartement fourni par Balanciaga que Givenchy créera ses deux premières fragrances. Son premier parfum se nomme De en l’honneur de la particule de son nom, le deuxième, L’Interdit sera dédié à Audrey Hepburn. Suivront plusieurs succès : Ysatis et Amarige pour femme, Pi, Vétyver et Monsieur pour homme notamment.

...à suivre.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
<br /> Les couturiers de l'époque savaient être élégants sans être excessivement extravagants... Quand on voit les "créateurs" modernes...<br /> <br /> <br />
Répondre