Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 06:51

Depuis quelques années, les « amateurs » de souliers prolifèrent répandant en même temps que leur expansion des idées préconçues sur les « règles  calcéophiles » qui régiraient le port de beaux souliers. J’ai mis « amateurs » entre guillemets car bien souvent ces personnes ne s’intéressent aux souliers que pour suivre la mode actuelle qui se recentre sur des valeurs traditionnelles…

De vieilles règles archaïques et dépassées

Parmi les affirmations péremptoires que l’on entend à longueur de forum se trouve deux « règles » archaïques, établies il y a des lustres et que certains oublient de remettre en question, peut-être parce qu’elles sont généralement formulées en anglais ? 

 No brown in town, que l’on pourrait traduire littéralement par “pas de marron en ville”, soit pas de marron avec une tenue formelle (costume – cravate, smoking…). Cette idée vient de traditions fort vielles qui veulent que les souliers noirs soient portés en ville et les marron à la campagne. Fort bien, seulement le monde a un peu évolué, plus personne ne porte de cols amovibles amidonnés ou n’utilise une canne d’apparat (à part quelques excentriques) alors par pitié, arrêtons de faire allusion à des règles aussi datées ! L’élégance se doit de s’adapter à son temps.

No brown after six, soit pas de marron après dix-huit heure. En réalité, il faut comprendre, pas de marron si vous vous rendez à une soirée habillée. Alors certes, si vous portez un smoking ou si vous êtes invité à l’Elysées, je ne saurais que trop vous conseiller les souliers noirs. Comme il faut avouer que ces situations ne se rencontrent pas tous les jours, je pense que l’on peut considérer cette affirmation comme tout à fait contournable.

Xavier-Mod-1-1024x681

Un seul conseil, formel = sombre

Vous vous êtes aperçu que nous avons parlé de deux couleurs seulement : noir et marron (foncé). Or, si ces couleurs étaient de loin les plus répandues, la donne est un peu bousculée aujourd’hui avec l’explosion des patines et autres cuirs teintés. Ainsi, outre les deux couleurs phares, nous voyons fleurir des marrons clair (gold), des bordeaux, des verts, des bleus…

Le seul conseil que l’on pourra donner sera pour les environnements formels (travail ou soirée) : qui dit formel dit absence d’exubérances vestimentaires et donc souliers ne se démarquant pas du reste de la tenue. Comme cette dernière sera foncée (Bleu marine, anthracite…) il vous faudra choisir une teinte sombre pour vos chaussures. Qu’elle soit noire, marron foncé, bordeaux… n’a plus grande importance aujourd’hui. A l’heure ou une proportion scandaleuse d’homme d’affaire ne fait plus attention à sa façon de se vêtir, le simple fait de choisir des souliers de bonne qualité suffit pour sortir du lot. Les seuls endroits ou le noir sera impératif sont les soirées très habillées (black ou white tie, invitation dans des endroits prestigieux…) et les environnements de travail extrêmement formels (mais si vous y travaillez il y a de fortes chances que vous n’ayez pas besoin de cet article pour vous en rendre compte).

11131-1024x682

Plaisirs et qualité en maitres-mots

Vous l’avez deviné dans le paragraphe précédent, les souliers foncés vont avec des tenues foncées. Réciproquement, des tenues claires appellent des souliers clairs. L’été, les costumes en lin beige sont rois ? Les souliers clairs aussi ! Mais il ne tient qu’à vous de dépasser ces raisonnements : on voit de plus en plus d’élégants oser des souliers gold avec des costumes bleu marine ou gris anthracite. Cela fait râler les grincheux mais le point essentiel est que cela plaise à celui qui porte de pareils souliers !

Faites-vous plaisir ! Dans un monde formaté comme le notre, où la plupart des personnes subissent leurs vêtements, osons porter des tenues dans lesquelles on se sente bien. J’irais même plus loin : vous aurez souvent avantage à consacrer plus d’attention à la qualité de vos souliers qu’à leur couleur.

249112 247181805424095 1621136387 n

559094 277354545740154 1264898711 n

941774 245281975614078 808706304 n

970582 254630014679274 1165075185 n

 

Tous les souliers en photo : Aubercy

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Bonjour,<br /> Bel articles, jolies illustrations.<br /> Si je comprends votre point de vue je m'en écarte et prône pour ma part un retour vers des "règles" mieux définies comme par exemple le port exclusif de souliers noirs ou marron foncé au travail.<br /> Je suis cependant conscient de la naïveté de ce souhait...
Répondre
A
<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> Votre point de vue est aussi valable que le nôtre. Nous pronons tous une évolution vers une élégance plus raisonnée... La lutte semble effectivement bien vaine parfois...<br /> <br /> <br /> <br />
A
Bonsoir Pierre,<br /> <br /> Je suis tout à fait d'accord avec la dernière phrase de ton article. Un soulier de qualité respire l'élégance, quelle que soit sa couleur.<br /> <br /> Concernant le reste et notamment ces règles, il est important de noter qu'elles sont aussi très "british". En France notre culture est différente et donc ces règles n'ont pas spécialement lieu<br /> d'être.<br /> <br /> Aussi, une différence existe entre suivre une règle bêtement et les comprendre réellement, tu l'expliques très bien dans ton article.<br /> <br /> Alexandre
Répondre
A
<br /> <br /> <br /> Bonjour Alexandre, <br /> <br /> <br /> Tu as tout à fait raison d'insister sur le contexte d'apparition (pays en plus de l'époque) de ses règles. Ce décalage avec la perception française de l'habillement élégant ne rend ces règles<br /> que plus décalées par rapport à la réalité...<br /> <br /> <br /> Pierre<br /> <br /> <br /> <br /> <br />